Chronique #Girboss: Caroline Elie, Rédactrice en Chef de divine.ca! – divine.ca

Chronique #Girboss: Caroline Elie, Rédactrice en Chef de divine.ca!



 

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on tente de plus en plus de vous offrir du contenu moins bonbon, du contenu qui nous parle des vraies choses sur divine.ca. Après avoir dit adieu à nos fameux potins de stars, j’ai récemment eu envie de relancer une chronique que je faisais il y a environ deux ans: la chronique #Girlboss. Certaines personnes m’ont déjà dit qu’ils aimaient bien lire ces portraits sur des femmes inspirantes de chez-nous – et je dois avouer, j’adore lire ce genre de contenu aussi. C’est donc reparti pour la chronique, et on débute le tout en vous offrant mes propres réponses à ce fameux questionnaire!

Es-tu plutôt matinale ou oiseau de nuit? 

Totalement oiseau de nuit. Pour moi, la vie débute à 19h! J’adore les soirées, c’est pour moi le plus beau moment de la journée. Je dois avouer que j’aimerais parfois être le genre de fille qui aime se lever tôt.. mais non, je n’y peux rien.

Quelle est la pièce que tu affectionnes le plus dans ta garde-robe? 

Difficile de n’en choisir qu’une! Je dirais des botillons deux tons en tweed signés CHANEL, un vestige de mon ancienne vie, alors que je m’occupais des relations publiques pour la marque au début de ma carrière.

Où vas-tu pour prendre un verre? 

J’adore le Vieux-Montréal, et en été, les terrasses sur le toit telles que Perché ou le Nelligan. Sinon j’ai toujours un faible pour les bars d’hôtels, cela me fait sentir en voyage même dans ma propre ville. Je suggère Bartizen (hôtel W), Nacarat (Queen Elizabeth) ou Maison Boulud (Ritz-Carlton).

Tes bonnes adresses shopping? 

J’adore fouiner chez Marshalls et Winners, ainsi que chez Saks Off Fifth. On trouve tellement de tout, des marques de luxe à super prix. J’attends impatiemment le jour où Nordstrom Rack viendra se poser au Québec!

Qui est ton icône de leadership féminine?  

J’ai toujours eu une grande admiration pour Lise Watier, parce qu’elle a osé défier les standards de l’entreprenariat au Québec il y a longtemps déjà, et qu’elle s’est par la suite impliquée dans la cause des femmes en besoin. Si je pouvais accomplir le tiers de ce qu’elle a fait dans sa vie, je serais comblée.

Talons hauts ou plats? 

Hauts! Le plus souvent possible.

Qu’est-ce qui te fait sourire? 

Voir mon neveu et ma nièce grandir à vue d’oeil, prendre un café au chant des oiseaux dans ma cour, et planifier un voyage, quel qu’il soit.

Ton resto favori? 

Jatoba. J’adore la déco, le service et leur menu savoureux. Je le recommande à tout le monde chaque fois qu’on me pose la question!

Quelle est, selon toi, la plus grande difficulté à laquelle les femmes font encore face en 2018?  

Je crois que le rôle de la femme dans la société est encore aujourd’hui perçu inférieur, malgré toutes les femmes fortes et inspirantes qui parlent haut et fort autour de nous. Il n’y a rien qui me dérange plus que d’entendre des propos complètement dépassés sur ce que la femme devrait faire ou être, que ce soit à la maison ou dans la vie en général. Je rêve du jour où je serai en charge de tondre la pelouse en regardant mon amoureux me cuisiner un bon souper!

Quel est le dernier livre que tu as lu? 

Je le lis en ce moment, ça s’appelle ”WE, A Manifesto for Women Everywhere”, écrit entre autres par l’actrice Gillian Anderson. C’est un livre qui mise beaucoup sur l’idée que les femmes s’entraident et soient là l’une pour l’autre, et ça, ça me parle beaucoup.

Quel endroit aimerais-tu visiter lors de ton prochain voyage? 

Je rêve en ce moment des Maldives, ou de la Croatie.

As-tu un mantra, une devise dans la vie? 

Je préfère être celle qui fera du bien autour d’elle, quitte à se faire faire du mal. Je crois au karma, et cette façon de penser m’a bien servie jusqu’ici.

Quel est l’item qui ne quitte jamais ton sac à main? 

Mon rouge à lèvres rouge vibrant, que j’ai adopté il y a quelques années. Je ne m’en passe plus! J’adore la marque TON, sinon, le rouge de DIOR.

Qu’est-ce que les gens seraient surpris d’apprendre à ton sujet? 

Certainement que j’ai fait le tour de l’Asie avec mon sac à dos lorsque j’étais à l’université. Je ne suis pas si princesse, vous savez!

Qu’aimerais-tu voir comme changement touchant les femmes en 2018?   

J’aimerais voir plus d’entraide et de gentillesse l’une envers l’autre. C’est d’ailleurs un sujet que je compte aborder de plus en plus sur mes plateformes dans les prochains mois. On ne peut parler de faire des changements pour la condition de la femme si la solidarité n’y est pas. C’est la base!

Qu’est-ce que tu aimerais faire plus souvent? 

Voyager, même si je voyage déjà beaucoup! Et prendre le temps de lire, chose que je fais moins souvent depuis l’arrivée d’Instagram.

Quel conseil donnerais-tu aux femmes d’aujourd’hui? 

Entourez-vous de bonnes personnes, développez votre réseau de contacts et aidez  les autres lorsque vous le pouvez. Ah et misez sur votre indépendance financière et assurez-vous de ne dépendre de personne d’autre.

 

Suivez Caroline sur Instagram! @caroline.elie

Contenu connexe

Category: art de vivre
Comments are disabled