Conseils de santé pour voyager dans le Sud



 

2_ARUBA_INTERNAL

Les vacances sont un moment magique et les bienfaits sur notre corps, notre tête et notre esprit sont significatifs.

Nous avons eu la chance de jaser avec Marie-Julie Gagnon, qui est auteure, journaliste, blogueuse (Taxi-Brousse) et adepte des voyages, et de lui poser quelques questions sur ses expériences et découvertes par rapport à la santé en voyage. Voici ses conseils afin de se préparer à voyager dans le Sud.

Q. Quels sont les plus grands risques lorsqu’on voyage dans le Sud?

Marie-Julie : « La préparation est primordiale, car il peut y avoir des risques pour la santé peu importe notre destination tropicale. À la recherche de la magie des vacances, la plupart des Québécois (52%)* voyagent dans le Sud pour se ressourcer et trouver de l’inspiration en vivant une expérience unique. Prendre les bonnes mesure préventives nous assure de revenir à la maison en se sentant ressourcé. Au fait, selon le sondage Protège tes vacances de rêve effectué par GlaxoSmithKline inc., un tiers (41%)* des Québécois qui voyagent affirment que rentrer à la maison avec un problème de santé grave gâcherait rapidement leurs vacances de rêve. Alors pourquoi courir le risque de perdre tous les bienfaits gagnés durant les vacances en revenant malade? »

Q. Quelles sont les précautions qu’on peut prendre avant de partir en vacances?

Marie-Julie : « Il y a une panoplie de problèmes de santé à considérer avant de partir en vacances, y compris les maux de ventre, la diarrhée du voyageur, ainsi que l’hépatite A et B. N’oubliez pas les mesures préventives comme les vaccins de voyage avant de partir. Je m’assure de protéger mes vacances avant de partir dans le Sud en me renseignant sur ma destination soleil. Une fois que j’en sais plus sur les risques potentiels pour la santé, je m’assure que mes vaccins soient à jour. J’achète également des médicaments sans prescription pour les problèmes digestifs, la nausée et la diarrhée du voyageur. Je m’assure d’avoir les bons médicaments (et j’emporte avec moi ma prescription) si moi ou ma famille en prenons de façon régulière. »

Q. Quels sont les essentiels à apporter avec nous en voyage que l’on aurait peut-être de la peine à trouver au Mexique ou dans les Caraïbes?

Marie-Julie : « Il est habituellement possible de trouver de tout au Mexique et dans les Caraïbes (sauf lorsqu’on est loin d’une ville!), mais il est toujours mieux de quitter la maison avec un petit kit d’urgence. Je ne pars jamais sans les essentiels suivants : de l’ibuprofen ou de l’acétaminophène, du désinfectant, des pansements… Je m’assure également de mettre dans ma valise une quantité suffisante d’écran solaire et de chasse-moustiques. J’apporte aussi des probiotiques. »

Q. Souvent, les voyageurs réservent des hôtels de luxe pour se sentir davantage en sécurité, plutôt que de choisir une alternative moins dispendieuse. Mais est-ce toujours l’option la plus sécuritaire? Quels sont les risques auxquels on peut être confrontée?

Marie-Julie : « Il peut y avoir des risques peu importe où on va; c’est pourquoi il est important de prendre des mesures préventives avant de partir en voyage. La plupart d’entre nous profiteront de la liberté de partir en excursion de randonnée ou de plongée en apnée, de s’offrir des services de spa, de louer une mobylette pour explorer la nourriture locale ou les clubs en soirée, et peut-être même qu’on fera des choix plus spontanés comme un tatouage ou un perçage. Par contre, les voyageurs devraient se rappeler qu’il y a des risques pour la santé dans tout environnement tropical, y compris les hôtels de luxe. Il ne faut pas être paranoïaque, mais simplement prendre soin de nous! »

*Le sondage « Protège tes vacances de rêve » a été mené par la firme Vector Research qui s’est penchée sur les expériences et attitudes en lien avec la santé en voyage et le mieux-être. Le sondage a été financé par GlaxoSmithKline Inc. (GSK) et les données ont été recueillies entre le 16 et le 24 décembre 2016 et comprenaient un sondage en ligne mené auprès de (1000) adultes canadiens.

Contenu connexe

Category: art de vivre | Tags:
Comments are disabled