Conseils: nourriture de bébé maison



 
Que le meilleur pour les petits
Avez-vous déjà songé à cuisiner vous-même la nourriture de votre bébé plutôt que de vous tourner vers les petits pots et gâteries du commerce? Ici, une maman qui a choisi de se lancer dans la préparation de nourriture faite maison partage son expérience avec nous à travers quelques astuces simples.

 

Je suis fière de pouvoir dire que j’ai cuisiné toute la nourriture de mon fils lorsqu’il était bébé. Avant de lever les yeux au ciel en vous disant que j’ai tenté de faire une Martha Stewart de moi-même, laissez-moi vous expliquer: c’est beaucoup plus facile que vous ne le croyez. Après quelques essais, je suis devenue une pro de la purée et des mélanges ultra-nutritifs.


Allez-y simplement. J’ai commencé avec les premiers aliments de bébé, que je préparais un à la fois afin d’éviter les allergies potentielles. Après quelques semaines, je me suis mise à mélanger des fruits et des légumes, ou encore, de la viande et des légumes.Faites cuire les fruits et légumes le moins possible: ils doivent être assez mous pour que bébé puisse les manger facilement, tout en évitant qu’ils perdent leur valeur nutritive. Et pensez à réserver l’eau utilisée pour faire cuire les légumes, parce qu’elle aussi, elle contient des vitamines. Servez-vous en pour éclaircir d’autres purées lorsqu’elles sont trop épaisses, comme celles de viande, par exemple.

Puis, pensez à ajouter quelques herbes et épices à vos mélanges; non seulement ce sont des ajouts santé, mais ils aideront également à développer le palais de votre enfant. La cannelle a plusieurs bienfaits; même chose pour le curcuma, le persil, le lin, le chia et bien d’autres.

Cuisinez local. Je me servais autant que possible d’aliments de culture locale: je visitais les marchés et je cultivais même quelques légumes dans notre cour arrière. Sinon, je m’assurais simplement de choisir les produits locaux à l’épicerie plutôt que les aliments importés.

Cette option s’est avérée plutôt facile au printemps et en été, mais l’offre était plus limitée durant les mois plus frais. En prévision, à l’été on a donc congelé beaucoup de petits fruits et de légumes verts du jardin. On a également fait sécher des herbes fraîches.

Cuisinez en grande quantité. Je préparais des grandes quantités. Oubliez l’idée de faire de la nourriture de bébé simplement pour un repas, ou même une seule journée; tant qu’à vous adonner à toute la préparation requise, mieux vaut en faire une grande quantité.

La nourriture pour bébé se congèle à merveille: vous n’aurez simplement qu’à la placer dans des bacs à glaçons (chaque cube équivaut à une portion). Une fois gelés, placez les glaçons dans un grand sac refermable. Ainsi, préparer un repas deviendra aussi simple que d’ouvrir la porte du congélo et de choisir une variété de purées.

Essayez les soupes et les ragoûts. Voilà une façon idéale d’incorporer toutes sortes de légumes et d’autres aliments à vos concoctions. Par contre, n’en donnez à votre bébé que si vous avez testé individuellement tous les ingrédients compris, comme les carottes, les pommes de terre, les fèves, le navet, le poireau, la courge, les petits pois, la viande, etc.

Amusez-vous. Ce petit guide alimentaire est extrêmement utile. On peut aussi afficher des idées d’aliments pour bébé était sur le côté de notre frigo. La clé est de ne pas avoir peur d’expérimenter: essayez différents mélanges, goûtez-y vous-même et, surtout, amusez-vous en préparant les différentes options de repas pour votre bébé!

Contenu connexe

Comments are disabled