Les blogues mode à l’ère d’Instagram



 
Égoportraits pris à la hauteur du nombril et clichés mariant art et mode: les instagrammeurs mode offrent aux affamés de style une raison de raviver leur amour pour la blogosphère. Voici trois expertes mode dont l’esthétique est plutôt inhabituelle…
 
La blogueuse mode Pari Ehsan porte du Delpozo en posant devant une œuvre de l’artiste Philippe Decrauzat. (Photo: instagram.com/paridust)
 
Au début, il y a eu les blogues de style créés par des enthousiastes offrant leur propre interprétation de la mode à travers des autoportraits. Et puis, les blogues de mode de rue et les photographes qui recherchaient des sujets au style unique dans les rues des grandes villes du monde. Les deux offraient une vision alternative de la mode qui allait au-delà des éditoriaux de magazine, des prix exorbitants et des reportages superflus de tendances.
 
Mais une fois les blogues devenus communs, leur contenu a suivi: les sujets, les endroits et les perspectives qui se répètent d’un blogue à l’autre ne laissent pas beaucoup de place à l’originalité. Bien que certains sont au goût du jour, ou ont diversifié leur répertoire (Garance Doré et The Man Repeller en sont les meilleurs exemples), en général les blogues mode n’ont pas beaucoup changé; ils se concentrent davantage sur la personne portant les vêtements plutôt que sur les fringues elles-mêmes. En quelque sorte, ils ressemblent à un album d’autoportraits stylés. Et à l’ère du selfie, cela n’aura jamais été plus évident. La conversation, ou plutôt la présentation, s’est d’ailleurs déplacée vers les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram.
 
Par contre, sur Instagram on retrouve autant d’expérimentations que de répétitions, grâce à un nouveau groupe de bloggeurs mode qui ont créé un nouveau phénomène. Trois de ces comptes, qui ont également leur propre adresse sur le web, ont réinventé le portrait mode. Et l’emphase est mise sur les vêtements, comme il se doit, par des moyens tout à fait inspirés.
 
Quelques looks de Lauren Alexa. (Photos: instagram/lovelaurenalexa)
 
Nom: Lauren Alexa
Instagram: @lovelaurenalexa
Sur le web: www.lovelaurenalexa.com
 
Le compte Instagram de Lauren Alexa, 24 ans, est un flux sans fin de superbes intérieurs, de bribes d’inspiration mode tirées du web et d’autoportraits stylés. À travers des clichés pris en contre-plongée, on accède à sa garde-robe minimaliste composée de pièces basiques et plus élaborées, avec un soupçon d’allure garçonne. Aucune pose exagérée, aucune bouche de canard. Au fait, son visage n’y apparaît pas du tout: la styliste pigiste vivant à Singapour ne le révèle jamais, nous permettant ainsi de nous concentrer sur ses looks impecs et de mieux les admirer.
 
Égoportraits mode vus de la hauteur du nombril. (Photos: Kate Brien/viewfromthetopp.com)
 
Nom: Kate Brien
Instagram: @viewfromthetopp
Sur le web: www.viewfromthetopp.com
 
De jolies chaussures, de jolis vêtements et de jolis planchers vus de haut: Kate Brien a créé un album virtuel de photos mode, chacune d’entre elles offre un aperçu de ses looks et met en vedette une superbe paire de chaussures et un plancher surprenant (ici, on pense à de la céramique kitsch, un tapis funky ou un stationnement en pierre). Avec ses chaussures d’Orsay à talons hauts et ses sandales en python, la styliste de L.A. use de son talent en photo et de son œil aiguisé afin de mettre en valeur son goût impeccable pour les chaussures. À travers sa lentille, une rue partiellement recouverte de neige devient de l’art. En parlant de la perspective inhabituelle à travers laquelle elle expose son style personnel, Brien a expliqué au magazine Line: «Je ne me suis jamais sentie tout à fait à l’aise de publier des photos de moi sur internet (je félicite ceux qui le sont!); mais je voulais tout de même faire valoir ma perspective mode. View From the Topp est mon compromis.»

La mode rencontre l’art. (Photos: instagram.com/paridust)
 
Nom: Pari Ehsan
Instagram: @paridust
Sur le web: www.paridust.com
 
J.W. Anderson rencontre KAWS, Ellery x Damien Hirst, Todd Eberle et Mary Katrantzou: la bloggeuse new-yorkaise Pari Ehsan marie la haute couture et le grand art. Le résultat est une compilation de photos époustouflantes où l’art sert d’arrière-plan à la mode. L’ancienne designer d’intérieur et architecte ne pose pas simplement devant des œuvres d’art; elle va plus loin, créant des autoportraits lyriques dans lesquels elle interagit et s’unit avec l’art. Le blogue, qui a été nommé pour un prix CFDA (Ehsan pourrait remporter le prix inaugural de la catégorie «Instagrammeur mode de l’année»), a rejoint un nombre impressionnant d’abonnés (plus de 106 000) depuis son lancement en juin 2013. Selon le magazine Elle, en plus de sa superbe garde-robe personnelle, Ehsan se voit offrir un accès spécial à certaines collections par les designers en question. Par contre, il semblerait qu’elle ne laisse pas toute cette attention modifier l’essence de ses portraits, où la mode rencontre l’art. Elle explique au magazine: «Je vois quelque chose et je sais de façon intuitive "Ah oui, je veux définitivement le prendre en photo". L’art passe en premier.» Un blogue qui fait dans le style et la substance, il élabore sur l’art et la motivation derrière le choix mode. 
____________________________________________________________________________________________

Mode, art, architecture, design, télé et cinéma: Katia Jean Paul est une chroniqueuse montréalaise qui jette un regard critique sur ses nombreuses idées fixes, évoquant les dimensions esthétiques et culturelles de chacun de ses sujets. / Retrouvez Katia sur Twitter:
@KatiaJeanPaul

Contenu connexe

Category: mode

Leave a Reply