Nos 6 défilés préférés de la NYFW 2018



 

That’s a wrap! Année après année, l’équipe de divine.ca attend impatiemment le dévoilement des défilés, mais New York, c’est toujours notre coup de coeur. Entre la découverte de nouvelles tendances et les aperçus derrière les coulisses, la New York Fashion Week est une célébration annuelle de la mode, et on adore tout ce qui touche cette semaine de la mode. Jetez un coup d’oeil à nos 6 défilés préférés de la dernière édition de la NYFW!

Marc Jacobs

La collection prêt-à-porter Marc Jacobs de F2018 a vu le jour sur une piste étroite et sous de lumières faiblement éclairées. Les designs ‘maximisés’ font clin d’oeil à la mode haute couture des années 80, avec ses combinaisons audacieuses. Marc Jacobs n’a jamais eu peur de jouer avec les couleurs, et on n’est pas déçues.

Alexander Wang

Toutes les journalistes mode et leurs mamans ont fait référence à La Matrice lorsqu’elles ont parlé de la nouvelle collection d’Alexander Wang. Un peu athleisure, très edgy, et complètement Wang, la collection est une réflection de l’évolution de Wang, en tant que designer et en tant que citoyen du monde de la mode. Approuvée par les Wachowskis.

Calvin Klein

Est-ce du maïs souffé? Oui, ça l’est. La collection prêt-à-porter F2018 de Calvin Klein était une combinaison de manteaux Tenenbaum-esque que Wes Anderson lui-même porterait probablement, et de robes détaillées sorties d’un rêve. Le popcorn, par contre…

Coach 1941

Le thème ‘into the woods‘ du défilé Coach était illustré autant à travers le décor que les vêtements. Avec une muse comme Selena Gomez, leur période de réinvention ne s’arrête jamais — et on ne veut pas qu’elle s’arrête. Les ‘dames de la forêt’ de Stuart Vevers ont marché — flotté? — sur la piste, ornées de magnifiques robes et de cachemires hivernaux.

Oscar De La Renta

Des fleurs, des broderies, et beaucoup de souffles coupés, la collection F2018 d’Oscar De La Renta est une incarnation de l’idée que ‘l’art inspire l’art’. Des robes de soirée sorties d’un rêve aux accessoires tout aussi délicats, difficile de ne pas tomber en amour avec le label qui vise toujours à faire ressortir la beauté de chaque femme.

3.1 Philip Lim

”Je pense que l’idée de transformer de vieux tissus en quelque chose de joli représente beaucoup l’expérience d’immigrant”, a dit Lim après le défilé. Les pièces excentriques et unisexes sont aussi romantiques que modestes. Le designer n’a jamais eu peur de jouer avec ses motifs, mais mon coup de coeur de la collection, ce sont les couleurs audacieuses.

Toutes les photos proviennent de Vogue.com.

Contenu connexe

Comments are disabled