Nos 7 défilés préférés du Paris Fashion Week 2018 – divine.ca

Nos 7 défilés préférés du Paris Fashion Week 2018



 

La capitale de l’amour est aussi connue comment étant la ville la plus stylée au monde, et sa semaine est la mode est une des dernières pour une raison – on garde le meilleur pour la fin, après tout. Entre le classicisme, le romantisme, et un retour aux classiques, Paris Fashion Week est historique elle-même. De ses débuts sinistres (durant les guerres mondiales, après tout) à ses premiers défilés splendides, 2018 est l’apogée de plusieurs décennies de travail et de célébration de la mode.

Louis Vuitton

Quelque part entre un atterrissage extraterrestre et les courts royaux de la monarchie française, le défilé Louis Vuitton était une incarnation des points forts de la mode française et de sa haute couture. Des accoutrements modernes et autres attirails ont défilé aux côtés de couleurs élégantes et d’un décor splendide, le tout signé Nicolas Ghesquière.

Giambattista Valli

Le défilé Giambattista Valli, pourtant pas politique, avait tout de même un bon message caché. Entre les ‘flip-flops de la Mongolie’, le ‘suit British’, le ‘motif papillon Rajasthani’ et les ‘robes et minis caftans’, comme Vogue le dit si bien, le message est plutôt clair, en fait. Inspirée par la beauté du monde – notre monde –, la collection GV a vu le jour sous le regard admiratif des A-listers du monde de la mode, comme toujours.

Chanel

De la pionnière de la mode intemporelle elle-même à cette collection de Prêt-à-Porter, il semble que l’héritage de Coco est entre bonnes mains. Le chef-d’œuvre de Karl Lagerfeld, cette collection était ultra-chic, des fameux manteaux double-breasted à la palette de couleur iconique. Coup de foudre pour les accessoires – surtout les collants.

Elie Saab

Des tenues pour femmes puissantes, c’est exactement ça, la collection Elie Saab d’automne. Plutôt sombre et généralement un peu épeurant, la féminité était à son apogée avec cette collection. Robes ébouriffées, jackets détaillés, et motifs délicats ont orné le défilé (également sinistre, en passant).

Isabel Marant

Western, mais pas trop, le cuir, les les franges, et la fourrure étaient tous présents au défilé Isabel Marant. En fait, c’est plutôt une évolution – beaucoup plus stylée – du Western traditionnel. Tout ce qu’il manque à cette collection quasi-Americana sont les étoiles et les rayures!

Johanna Ortiz

L’inspiration provient de partout, mais le meilleur vient souvent de vous-même. La collection d’Ortiz était inspirée par son chez-soi, la Colombie, tout comme plusieurs de ses designs. Elle est encore jeune, mais Johanna se forge une place dans le pavillon des grands de la mode avec ses pièces chics et coquines, élégantes et amusantes.

Valentino

Vintage et totalement romantique, l’essence de la collection d’automne de Valentino est une série de robes de jour, de soirée, et de transition jour-à-soirée. Lignes A, festons, couleurs mono… S’il y a un mot pour décrire la collection, ça serait classique.

Toutes les photos proviennent du site de Vogue.

Contenu connexe

Comments are disabled