Petit guide de survie aux Fêtes: les allergies alimentaires



 

Vous êtes invitée à plusieurs repas et soirées pendant le congé des Fêtes, mais quelque chose vous inquiète. C’est que ces allergies alimentaires vous empêchent souvent de profiter pleinement des soupers, en plus de vous gêner un peu lorsque vous ne pouvez manger plusieurs des plats concoctés par votre hôte.

Cette situation, vous n’êtes pas la seule à la vivre. Plusieurs personnes doivent vivre avec des allergies alimentaires, ou celles de leur famille. Évidemment que votre façon de cuisiner et de manger change, même si ce n’est pas vous qui ayez ces restrictions. La contamination croisée, vous connaissez? On entend souvent ce terme en lien avec les intolérances au gluten, mais il est tout autant applicable aux allergies. Vous utilisez un pot rempli d’arachides et ensuite, sans le laver, vous y ajoutez de la farine que vous utilisez ensuite pour faire un gâteau. Oh oh! Voilà que votre dessert aura des traces d’arachides, qui peuvent être dangereuses pour votre petit coco qui a une allergie à cet aliment. Pas facile les allergies? Eh bien, voici quelques trucs pour se faciliter la tâche, surtout durant la période des Fêtes!

ALLERGIES_INTERNAL

À la maison : précautions quotidiennes ou à adopter avec la visite 

  • Préparez les mets sans allergènes avant les autres plats.
  • Nettoyez toutes les surfaces (comptoirs, planches à découper, four à micro-ondes) et tous les outils de travail avec du savon et un linge propre avant de cuisiner les mets sans allergènes. Si possible, utilisez des planches à découper dédiées aux aliments sans allergènes.
  • Lavez les aliments non emballés qui auraient pu entrer en contact avec des allergènes avant de cuisiner.
  • Utilisez des ustensiles différents pour servir les mets avec et sans allergènes. En informer les invités afin qu’ils ne mélangent pas les ustensiles.
  • Entreposez les aliments de façon sécuritaire, dans des contenants hermétiques identifiés et préférablement dans des armoires séparées du reste de la nourriture. Si possible, entreposez les mets et préparations sans allergènes dans la partie supérieure du réfrigérateur afin d’éviter que des allergènes entrent en contact en tombant sur ceux-ci.

 

Manger à l’extérieur : prévoir la sortie chez les amis et au restaurant 

  • Informez l’hôte ou le serveur de vos allergies alimentaires ou de celles de votre enfant.
  • Demandez de quelle façon la nourriture est préparée. La contamination croisée peut se produire lorsque les mêmes équipements ou ustensiles de cuisine sont utilisés.
  • Évitez les bars à salades ou les buffets, car les ustensiles peuvent avoir été en contact avec un allergène, et la nourriture d’un mets peut avoir touché un autre plat.
  • Préférez les aliments les moins transformés possible afin de diminuer les risques de contamination avec d’autres allergènes.
  • Assurez-vous de détenir un auto-injecteur EpiPenMD avec soi en permanence et l’utiliser immédiatement lorsque les premiers signes et symptômes d’une réaction allergique grave se manifestent.

 

INTERNAL_RECETTE

Photo credit: Louise Gagnon – Communication culinaire

Et voici une superbe recette de bœuf braisé au vinaigre de cidre de pomme qui excluent les 10 allergènes alimentaires principaux. À vos fourneaux toutes!

Contenu connexe

Category: santé | Tags: , ,
Comments are disabled