Pourquoi on aime le nouveau costume de Wonder Woman



 
Il y a deux semaines, des fans ont pu apercevoir l’actrice Gal Gadot arborant un costume de Wonder Woman flambant neuf au Comic-Con de San Diego: celui qu’elle portera dans le film à venir, Batman v Superman: Dawn of Justice. Effectivement, l’uniforme de Gadot est complètement différent de celui que portait Lynda Carter dans la série éponyme en 1975, mais ce nouveau look n’est pas si pire, tel que les fans semblent croire. Voici pourquoi.

Les fans ne sont pas trop contents du nouveau costume de Wonder Woman qui a été dévoilé au Comic-Con à San Diego le 26 juillet dernier. Après avoir aperçu la tenue sombre et avant-gardiste, un look décidément différent si on le compare au costume original du personnage qui était plutôt théâtral, beaucoup d’entre eux se sont tournés vers la toile pour exprimer leur déception. On se plaint du manque de couleur, des talons compensés, et aussi du fait que la Wonder Woman incarnée par Gadot ressemble beaucoup à une autre héroïne du petit écran : Xena, la princesse guerrière. Lucy Lawless, qui incarnait cette dernière dans la série télévisée de 1995, a même publié un commentaire désapprouvant sur Twitter, attaquant du coup David Finch (semblerait-il que l’artiste DC Comics responsable pour la nouvelle Wonder Woman ne veuille pas qu’elle soit considérée féministe). Il est intéressant de voir les fans masculins donner leur opinion sur le nouveau costume de Wonder Woman, même si leurs plaidoyers passionnés semblent plutôt axés sur l’exactitude du costume, plutôt que provoqués par un souci pour la mode. Dans tous les cas, leur mécontentement est réel, mais les raisons qui l’appuient ne sont pas entièrement valables.

Lynda Carter déguisée en Wonder Woman dans la série télévisée du même nom en 1975.

De toute évidence, le costume est très différent de celui porté par Carter, qui combinait le bleu, le blanc et le rouge; mais la tenue de Gadot, qui a été conçue par le designer de costumes Michael Wilkinson (ayant également travaillé sur les films Arnaque américaine, L’homme d’acier et La saga Twilight: Révélation – Partie 1 et Partie 2), a tout de même retenu quelques éléments de l’original. Parmi celles-ci: l’emblème d’aigle sur son bustier, le lasso de la vérité, son diadème magique et ses bracelets pare-balles indestructibles qui complètent sa tenue moderne et sexy.

Passons maintenant à ce qui est nouveau: son maillot, d’un bronze métallique, est légèrement plus long. Ses bracelets et ses bottes aussi, ces dernières montant au-dessus du genou. Lorsqu’on compare cette tenue à celle de Carter, cela crée tout un contraste, mais la nouvelle est exacte. En tant que la Princesse Diana de Themiscyra, une guerrière Amazone (les guerrières courageuses de la mythologie grecque), cette interprétation vestimentaire de Wonder Woman se rapproche davantage des origines du personnage de bande dessinée. Ce n’est pas que l’apparence de l’héroïne de 1975 ne respectait pas son passé, mais la Wonder Woman de Carter ressemblait davantage à une héroïne américaine qu’à une guerrière Amazone. Sa tenue était plus de style dessin animé, mais on pourrait dire la même chose de la plupart des costumes de super-héros de l’époque. (On n’a qu’à considérer les tenues d’Adam West et de Dick Grayson dans le film Batman et Robin de 1949 pour se laisser convaincre).

De cette façon, la Wonder Woman de Gadot est davantage fidèle au texte, ce qui explique sa ressemblance à Xena, la princesse guerrière; quoique Wonder Woman en tant que personnage précède l’héroïne télévisée de 1995. Cela étant dit, ce n’est pas une copie; mais simplement une représentation réaliste d’un costume de guerrière, tout comme l’était la tenue de Lucy Lawless lorsqu’elle jouait Xena.

L’actrice Gal Gadot, Wonder Woman 2.0 dans Batman v Superman: Dawn of Justice.

Et pour ce qui est des talons compensés: la rumeur veut que Gadot mesure 5’9”, et donc qu’elle serait trop petite pour être une princesse Amazone, qui aurait été une créature plus grande que Batman et Superman. C’est pourquoi l’actrice porte donc des talons hauts. Bon, Warner Bros. aurait pu choisir une actrice plus grande… mais le cœur (des garçons) a ses raisons! Ceci est sans doute une tactique marketing afin de sexualiser le personnage et de plaire aux fans, qui sont majoritairement des hommes. Mais je crois personnellement que la Wonder Woman de Gadot ne paraît ni moins forte, ni moins puissante en talons compensés que si elle portait des bottes à talons plats. Ce n’est pas un secret que j’ai toujours vu le talon haut comme étant porteur de pouvoir plutôt qu’un objet asservissant: je représente donc peut-être une minorité en ce qui a trait à mon opinion vis-à-vis cette question. Mais encore là, dans L’ascension du chevalier noir, Catwoman, jouée par Anne Hathaway, a tourné la plupart de ses scènes de vol en talons hauts…

Bref, j’aime ce costume de Wonder Woman. Il est avant-gardiste et sexy, et s’affirme fortement sans avoir recours à beaucoup de fioritures. Pour ce qui est de cette photo promotionnelle, Gadot porte le costume, et non le contraire. Dans son temps, Carter s’était approprié le personnage, avec sa cape brodée d’étoiles et tout le reste. Cela ne ferait pas de sens que Gadot porte le même ensemble ou une version trop semblable au costume de la Wonder Woman des années 70. Tout comme les actrices qui ont interprété des personnages de super-héros dans d’autres reprises hollywoodiennes dans le passé, une Wonder Woman toute nouvelle se mérite bien un costume flambant neuf. Et lorsque Batman v Superman: Dawn of Justice arrivera en salle au printemps 2016, c’est à ce moment qu’on verra bien si Wonder Woman 2.0 est digne de son costume. D’ici là, ce look cool est tout à fait digne de sa super-héroïne.

 Mode, art, architecture, design, télé et cinéma: Katia Jean Paul est une chroniqueuse montréalaise qui jette un regard critique sur ses nombreuses idées fixes, évoquant les dimensions esthétiques et culturelles de chacun de ses sujets. / Retrouvez Katia sur Twitter: @KatiaJeanPaul

Contenu connexe

Category: mode | Tags: , ,
Comments are disabled