TDAH: Ce que vous devez savoir – divine.ca

TDAH: Ce que vous devez savoir



 

Saviez-vous que 1,1 million d’adultes canadiens vivent avec le TDAH (trouble de déficit de l’attention/hyperactivité)? Il existe plusieurs mythes et fausses perceptions au sujet des personnes atteintes de TDAH.  Bien que ce trouble puisse rendre l’école, la vie professionnelle et les relations interpersonnelles plus difficiles, il existe des stratégies de gestion qui peuvent aider, et ce, du matin jusqu’au soir.

Purdue Pharma a récemment mené un sondage auprès des Canadiens afin de mesurer leurs connaissances et leur compréhension envers le TDAH, et ce fût intéressant de constater à quel point les connaissances sur cette condition sont meilleures qu’elles ne l’étaient, mais qu’il y a encore un long chemin à parcourir. Par exemple, seulement 20% des Canadiens croient que le TDAH est héréditaire, malgré la recherche démontrant un lien clair. 42% ne savent pas que la plupart des enfants vivant avec le TDAH auront encore la condition lorsqu’ils  deviennent adultes.  Enfin, 80% des gens qui ont répondu au sondage n’étaient pas conscients que le TDAH affecte les femmes aussi souvent que les hommes.

divine.ca a récemment eu l’occasion de s’entretenir avec la Dr Annick Vincent. En tant que psychiatre et auteure qui se spécialise dans le traitement du TDAH, elle a été en mesure de nous conseiller sur ce que vous pouvez faire si vous, ou un être cher, vivez avec cette condition.

Comment avez-vous décidé de vous spécialiser sur les patients souffrant du TDAH pour votre pratique?

Je suis une psychiatre adulte formée pour les troubles de l’humeur. Quand j’ai terminé ma formation, je traitais l’un de mes premiers patients qui m’a mentionné qu’il pensait que sa femme avait le TDAH. À l’époque, le TDAH adulte n’était pas quelque chose que nous connaissions. Je lui ai alors dit que le TDAH chez les adultes n’existait pas, mais que la seule chose qui pourrait expliquer ses symptômes était le TDAH. Je suis également formée en tant que chercheure et donc, j’ai vu cela comme un casse-tête, alors j’ai cherché des pistes à travers la littérature. Les options étaient limitées à l’époque, mais j’ai été en mesure de la traiter et elle a commencé à se sentir mieux. Cette affaire m’a marquée. Ce fût résolument une épreuve enrichissante.

 

Vous avez écrit deux livres sur le TDAH pour adultes et enfants. Pouvez-vous expliquer le TDAH à nos lecteurs d’une manière très simple?  Le TDAH est un trouble du développement avec lequel vous êtes né(e). Votre cerveau est câblé différemment. Il est plus difficile de réglementer ou de contrôler les idées; vous devenez alors inattentif. Il peut être difficile de moduler vos mouvements entraînant une hyperactivité, ou encore, de moduler votre comportement, le tout entraînant des actions impulsives.  Finalement, vous pouvez également avoir de la difficulté à gérer vos émotions, ce qui entraîne des émotions hyperactives.  Certaines personnes peuvent avoir l’un de ces problèmes, alors que d’autres peuvent avoir une combinaison de certains, ou tous.

Certains comportements peuvent diminuer au fil du temps, principalement les impulsions hyperactives. Ce sont surtout les symptômes inattentifs qui se retrouvent à l’âge adulte, ce qui peut entraîner plus d’incapacités lorsque les personnes avec le TDAH sont dans des situations nécessitant leur attention, ou encore lorsqu’ils ont besoin de s’organiser eux-mêmes ou leur famille.

Les gens avec le TDAH sont de bonnes personnes et sont très ingénieux, et nous travaillons avec eux pour trouver des stratégies qui vont fonctionner pour atténuer leurs symptômes. Cela fait une grande différence pour eux d’être en mesure de faire ce qu’ils veulent faire, parce que ces gens peuvent apporter une énorme contribution à la société.

Il existe beaucoup d’idées fausses au sujet des personnes atteintes de TDAH. Certains disent qu’ils ne peuvent pas terminer leur scolarité, et d’autres pensent qu’ils ne peuvent pas garder un emploi ou même une relation. Quelle est votre opinion en tant qu’experte sur le sujet?

Avoir le TDAH augmente vos risques d’avoir des difficultés à l’école, mais il y a des gens avec le TDAH qui vont parvenir à compléter leur éducation, et plusieurs réussissent très bien en milieu de travail. Cela dépend de l’endroit où les troubles sont, et si vous avez le TDAH en plus de quelque chose d’autre – comme un handicap d’apprentissage – il peut être plus difficile de suivre un cours à l’école ou lors d’une formation professionnelle.

Cela peut aussi nuire à la conduite d’une voiture si l’inattention est un problème, et peut causer un risque accru de fumer ou d’utiliser des drogues. Les personnes atteintes de TDAH peuvent passer plus de temps à jouer, à participer à des activités qui nécessitent un écran ou à dépenser de l’argent en raison de leur incapacité à contrôler leurs impulsions. Si vous avez le TDAH, cela ne signifie pas que tout ou même certaines de ces choses se produiront. Les risques diminuent si la condition est diagnostiquée et traitée avec des médicaments, et si les gens apprennent des stratégies d’adaptation. C’est pourquoi il est si important de parler du TDAH.

Quels conseils les gens avec le TDAH ont besoin de garder à l’esprit pour se concentrer dans leur travail et leurs relations?

Les personnes atteintes de TDAH doivent se rappeler que leur cerveau est câblé différemment.  Il y a une partie de leur cerveau qui a besoin de plus de stimulation pour qu’elle fonctionne aussi bien que les autres. Une bonne analogie est que les personnes atteintes de TDAH sont naturellement bons pour démarrer la course, mais ils ont besoin de s’entraîner pour faire un marathon. Il peut être bénéfique pour eux de réduire leurs tâches en petits morceaux et de mettre ces morceaux dans leur ordre du jour à des moments spécifiques. Cela les aidera à être plus efficaces et leur permettra de “mieux procrastiner”.

Regardez combien de temps et d’énergie il vous faut pour faire face à votre TDAH, puis regardez quelles stratégies vous avez en place. Si vous êtes bien comme ça, vous n’aurez pas besoin de médicaments. Si ces stratégies d’adaptation ne suffisent pas, vous devrez peut-être prendre des médicaments pour traiter les symptômes. Les médicaments fonctionnent comme des lunettes pour le cerveau en stimulant les zones qui ont besoin de plus de stimulation.

De quoi les gens avec le TDAH doivent-ils tenir compte quand il s’agit de gestion du temps et de la vie en général?

Ceux qui vivent avec le TDAH ont besoin d’aide non seulement pour la gestion de leur temps, mais aussi pour l’évaluation du temps. Rappelez-vous, vous ne gérez pas votre temps : vous gérez ce que vous faites avec votre temps. Il est plus difficile pour les personnes atteintes de TDAH de prioriser, de commencer, de rester sur une même tâche et de terminer quelque chose. Comme je l’ai mentionné précédemment, coupez la tâche en petites parties et évaluez combien de temps cela prendra avant de vous laisser distraire.

Ceux qui vivent avec le TDAH ont tendance à faire les tâches les plus stimulantes et amusantes d’abord. Cela signifie que les tâches les moins intéressantes et les plus difficiles sont abordées lorsque les gens avec TDAH sont fatigués et ne peuvent pas se concentrer. Cela peut être difficile, mais ils doivent d’abord planifier de faire ces tâches en premier. Mélanger ces tâches au moment où le cerveau fonctionne à son apogée peut aussi aider. Tous ces conseils peuvent fonctionner pour tout le monde vivant avec le TDAH.

Enfin, prenez soin de vous, autant de votre corps que de votre esprit. Mangez correctement, priorisez le sommeil (75% des personnes atteintes de TDAH ne dorment pas assez), l’exercice, amusez-vous et assurez-vous que vos besoins physiologiques sont pris en charge. Il est également important de gérer vos émotions. Lorsque vous êtes submergé par les émotions, vous n’êtes pas aussi attentif.

Apprenez ce qui vous distrait. Par exemple, si c’est du bruit, utilisez des bouchons d’oreilles ou un ventilateur pour vous aider à rester concentré.

Comment pouvez-vous inspirer les gens avec le TDAH à faire de leur mieux?

Ils doivent se connaître et savoir quelle est leur motivation. Si vous avez un étudiant, un employé ou un être cher aux prises avec le TDAH, soulignez leurs succès. Regardez les points positifs au lieu de mettre l’accent sur les échecs. Reconnaissez un succès à la fois, cela n’a pas à être quelque chose d’énorme, simplement quelque chose à l’école ou au travail. Comprenez qui vous êtes, ce dans quoi vous êtes bon et où les choses deviennent difficiles pour vous.

 

En partenariat avec Purdue Pharma.

Contenu connexe

Category: santé
Comments are disabled