Ashley Graham en marre de «ces petits-amis qui te quittent de peur que tu ne deviennes trop grosse»!

Publié le


 

Interviewée par le magazine « Vogue », dont elle fait la couverture, Ashley Graham s’est confiée sur son passé et sur les moqueries qu’elle a subi à cause de son poids. Selon elle, toutes les adolescentes sont passées par la même chose, quel que soit leur génération : « J’ai vécu exactement ce qu’elles vivent. Les surnoms moqueurs, je connais. Les petits-amis qui te quittent de peur que tu ne deviennes trop grosse, je connais ».

Ashley a également avoué qu’elle souffrait parfois manque de confiance en elle. «Parfois je me réveille et je pense : ‘Je suis la plus grosse femme vivante ». Mais selon la belle, tout est question d’apprendre à comment aimer ses formes. Sa technique? Elle se plante devant son miroir et se dit des phrases d’encouragement comme « Tu es courageuse. » ou « Tu es géniale et tu es belle ».

Avant cela, Ashley avait déjà confié à « People magazine » qu’elle aimerait qu’il y ait plus de femmes « grandes tailles » qui deviennent des exemples dans l’industrie de la mode, et que celles-ci assument leurs formes. « Je pense que s’il y avait plus de femmes qui disaient la vérité à propos de leur corps, peut-être que la jeunesse américaine serait différente…» avait-t-elle affirmé. Mais selon elle, sa carrière a été la preuve même que l’industrie de la mode peut changer. « Je ne pensais pas qu’une fille de mon poids aurait pu être en couverture de « Vogue » et j’en suis toujours choquée ».

Contenu connexe