recevez les cyberbulletins gratuits de divine.ca
 
[photo]-CrossFit: l’entraînement de l’heure

CrossFit: l’entraînement de l’heure

par
publié le
 
 
 
L’intensité pour toutes
Alors qu’on était à la recherche d’une activité physique à adopter – arrivée du printemps oblige –, les pros du CrossFit chez Reebok nous ont invitées à une matinée sportive. «Voilà qui tombe à pic!», on s’est dit. On allait découvrir une discipline intense mais amusante, qui attire des adeptes aux quatre coins du globe. Compte rendu de notre expérience (et de nos courbatures).
 
Le b.a.-ba d’une discipline accessible
Sur place, au rutilant gym Reebok CrossFit YUL, trois pros de la mise en forme nous attendaient. L’un d’eux, Mike Deboever, nous a lancé sourire en coin: «Vous connaissez le Zumba? Le CrossFit, ce n’est pas le Zumba». Le ton était donné; on allait devoir oublier la musique joyeuse et se concentrer sur nos muscles. L’athlète de haut niveau, aussi propriétaire des lieux, a ensuite exposé les bases de cet entraînement auquel on allait se soumettre.
 
D’abord, malgré ce qu’on peut en penser, le CrossFit s’adresse à toutes. Aux sportives qui souhaitent développer leur force et leur endurance, comme à celles qui désirent retrouver ou maintenir leur poids santé. L’objectif est d’améliorer sa condition physique globale, d’être au mieux de sa forme pour affronter les tâches quotidiennes. En ce sens, les muscles ciblés lors des séances sont ceux que l’on sollicite le plus fréquemment. Vous savez, lorsqu’on lève de lourds sacs, gravit les étages au boulot, trimballe dans nos bras des livres (ou des gamins)…
 
Plusieurs mouvements du CrossFit s’inspirent de l’haltérophilie et de la gymnastique. Ils visent d’abord à développer l’endurance physique globale et la souplesse. Les outils? Les poids et haltères, la corde à danser, les anneaux de gymnastique, sans oublier le rameur, qui stimule les fonctions cardiovasculaires et musculaires à la fois. Rien de très glamour, à première vue.   
 
Tout indiqué pour la gent féminine!
Présente lors de notre WOD (workout of the day, entraînement du jour dans le jargon CrossFit), Camille Leblanc-Bazinet a su nous rassurer. Cette jeune athlète de 23 ans a participé à plusieurs compétitions, se classant même 5e aux CrossFit Games, compétition de niveau mondial. Première constatation, malgré sa musculature appréciable, son physique est bien celui d’une demoiselle. Coquette, qui plus est! (À preuve: ce vernis pailleté qu’elle avait aux doigts.) Pétillante et tout sourire, elle s’est exclamée sans retenue: «les muscles sur une femme, c’est sexy»!
 
Force est d’admettre qu’elle a raison. Motivées, on a donc attaqué ces séries de pompes, redressements assis et squats prescrites par nos entraîneurs du moment. Et puisque le CrossFit mise sur l’intensité et non la performance, ces derniers nous ont encouragées à donner notre 100 %, en félicitant sans cesse nos efforts. En somme, on est sorties de cette session de CrossFit gonflées à bloc!
 
Et même si l’entraînement s’est conclu en moins de 30 minutes (la durée d’un WOD est d’environ 20 minutes), on en a ressenti les effets plusieurs jours après. Gare aux courbatures!
 
Pour une vidéo de Camille Leblanc-Bazinet en pleine action, cliquez ici.
 
Pour trouver un centre CrossFit près de chez vous, accédez au répertoire ici.
 
 
étiquette(s): santé, forme, CrossFit, entraînement
 


ce qu'on en pense sur
ce qu'on en pense sur
 

 

dossier spécial 

Le Vieux-Port Steakhouse

 Une histoire de famille!

 

créez votre propre ferme virtuelle

Jouez à Big Farm sur divine.ca dès aujourd'hui... et revenez y travailler à tous les jours!

 

 
 

restez branchée

amis et partenaires

 
[close]
close [x]