Instagram aurait-il banni les courbes?


La maigreur, oui. Les courbes, non?
Ce n’est pas nouveau, le pudibond Instagram est bien connu pour sa censure. Bon, sans aller dans les détails, on voit bien pourquoi c’est parfois nécessaire. Cependant, saviez-vous que depuis quelques jours, l’équipe derrière le célèbre réseau social a décidé d’interdire à ses utilisateurs de catégoriser leurs images et d’établir une recherche sous le mot-clic #curvy? Une censure plus qu’injuste (disons-le), à laquelle pas seulement les femmes en courbes ont décidé de réagir.

Selon un porte-parole du site, la censure du mot-clé aurait pour objectif de lutter contre son détournement dans l’optique de diffuser des contenus érotiques affichant de la nudité. Toutefois, les hashtags #skinny #thinsperation et même #anorexic existent bel et bien, eux…

Si l’on comprend leur point derrière l’idée de vouloir encadrer les publications des utilisateurs, ce qui passe moins bien par contre, c’est le manque d’équité face à cette décision. Qu’en est-il de ces femmes qui ne veulent que célébrer leur jolie silhouette voluptueuse en maillot de bain, par exemple? Et de celles qui désirent transmettre un message d’espoir afin d’aider des milliers de femmes à travers le monde à adopter un rapport positif envers leur corps?

Heureusement, parce que rien n’arrête la détermination des gens qui décident de se battre contre l’injustice, voilà que les utilisatrices ont rapidement trouvé une solution à cette censure. Comment? Tout simplement en remplaçant #curvy par #curvee, un mot-clic qui lui, on l’espère, n’aura pas fini de faire parler de lui.

Vive la diversité corporelle!

Une photo publiée par @stylefiles_plus le

Contenu connexe