Petit guide du sexe anal


Le sexe anal fait souvent jaser, mais demeure un sujet tabou pour bien des gens. On entend souvent des blagues décrivant à quel point les hommes aiment cette pratique et comment les femmes s’y refusent, mais après un sondage mené auprès de nos lectrices, nous avons appris que 34 % d’entre vous l’ont vraiment essayé (et ont aimé!), alors que 13 % tenteraient volontiers l’expérience. Si vous avez toujours des appréhensions à ce sujet, lisez ce petit guide du sexe anal pour débutantes, afin d’obtenir des infos et des conseils.

1.
Assurez-vous de vouloir le faire. Aucun acte sexuel n’est agréable si vous acceptez à contre cœur. Soyez certaine à 100 % de vouloir le faire, et de ne pas vous y plier suite à des pressions extérieures. Si vous avez des réserves et aimeriez tout de même l’essayer, parlez-en avec votre partenaire. Peut-être pourriez-vous aussi faire des recherches pour vérifier si ça vous convient.

2.
Portez un condom. Un essentiel du sexe anal. Comme pour la pénétration vaginale, le sexe anal sans condom comporte un haut risque de transmission du VIH et autres ITS. N’oubliez pas de changer de condom et de vous nettoyer adéquatement si vous passez ensuite au sexe vaginal, afin de ne pas contracter une infection.
shutterstock_141058954
3. N’oubliez pas le lubrifiant. L’anus n’est pas autolubrifié comme le vagin, alors du lubrifiant (et parfois en grande quantité) est requis pour une expérience plaisante. Idéalement, optez pour un lubrifiant à base d’eau, le plus compatible avec les condoms de latex.

4.
Petites étapes. Allez-y doucement lors de votre première fois, car votre anus sera peut-être trop sensible pour une pénétration complète. Lors des premières tentatives, demandez à votre partenaire d’insérer doucement un doigt lubrifié, puis deux, afin de vous habituer graduellement. Vous pourriez ensuite passer au godemiché anal ou au petit vibromasseur (avec condom) avant d’être pénétrée par votre partenaire.

5.
Choisissez la bonne position. En essayant des positions différentes, vous obtiendrez des sensations et niveaux de pénétration distincts; par exemple, la position dite du « p’tit chien », est la plus courante, mais la classique « cuillère » convient parfaitement aux non-initiées. Elle vous donnera plus de contrôle, vous permettant d’adapter l’intensité selon vos désirs et votre confort.

6.
Détendez-vous. Un anus tendu rendra l’acte plus difficile et même un peu douloureux. Demandez à votre partenaire de masser doucement le bas de votre dos et vos fesses, afin de détendre les muscles fessiers et anaux. Vous pourriez même essayer les exercices de Kegel avant votre première relation, question de relaxer et de renforcir vos muscles.

7. Allez-y doucement et communiquez.
Votre partenaire devrait vous pénétrer lentement, sans devoir forcer pour entrer. (Avec une dose suffisante de lubrifiant, votre homme devrait pouvoir glisser aisément en vous.) N’oubliez pas de parler durant l’acte, afin de lui laisser savoir s’il peut aller plus loin, ou si vous ressentez une douleur ou un inconfort (si c’est le cas, dites-lui de se retirer délicatement). Prendre son temps est la clé afin connaître une première expérience favorable, pour vous et votre partenaire.

Contenu connexe